Wednesday, February 21, 2007

De jolies pensées interlopes

Pénélope

Toi, l'épouse modèle, le grillon du foyer,
Toi, qui n'as point d'accrocs dans ta rob' de mariée,
Toi, l'intraitable Pénélope,
En suivant ton petit bonhomme de bonheur,
Ne berces-tu jamais en tout bien tout honneur
De jolies pensées interlopes?
De jolies pensées interlopes...

Derrière tes rideaux, dans ton juste milieu,
En attendant l'retour d'un Ulyss' de banlieue,
Penchée sur tes travaux de toile,
Les soirs de vague à l'âme et de mélancolie
N'as tu jamais en rêve au ciel d'un autre lit
Compté de nouvelles étoiles?
Compté de nouvelles étoiles...

N'as-tu jamais encore appelé de tes voeux
L'amourette qui passe, qui vous prend aux cheveux ?
Qui vous conte des bagatelles,
Qui met la marguerite au jardin potager,
La pomme défendue aux branches du verger,
Et le désordre à vos dentelles?
Et le désordre à vos dentelles...

N'as-tu jamais souhaité de revoir en chemin
Cet ange, ce démon, qui, son arc à la main,
Décoche des flèches malignes,
Qui rend leur chair de femme aux plus froides statues,
Les bascul' de leur socle, bouscule leur vertu,
Arrache leur feuille de vigne?
Arrache leur feuille de vigne...

N'aie crainte que le Ciel ne t'en tienne rigueur,
Il n'y a vraiment pas là de quoi fouetter un coeur
Qui bat la campagne et galope!
C'est la faute commune et le péché véniel,
C'est la face cachée de la lune de miel
Et la rançon de Pénélope,
Et la rançon de Pénélope.

2 comments:

Zaza said...

restanţe: ai luat leapşa, madam!

Şi cafelele alea?

de_ce said...

cand vroiam sa comentez si eu la postul asta, desi nu pricep boaba de frantuza vad ca mi-a luat-o zaza inainte...

vin si eu cu aceasi provocare, un chestionar pe post de leapsa blogareasca :)